Un graveur, ses outils et sa vision du Canada

gravure imprimée de l’immeuble de la British American Bank Note Company

Siège et atelier de production de la British American Bank Note Company (1948-2012) situés au 975, avenue Gladstone, à Ottawa.

En 2012, BA International Inc., autrefois la British American Bank Note Company (BABN), a fermé ses portes sur l’avenue Gladstone, à Ottawa, ce qui a mis fin à une tradition d’impression de produits fiduciaires au Canada remontant à 1866. Fondée à Montréal par George Burland et W. C. Smillie, la BABN fut l’une des principales sociétés d’impression fiduciaire au Canada. Elle produisait des documents sûrs aussi bien pour le gouvernement que pour des clients commerciaux : passeports, billets de banque, certificats d’actions, obligations, timbres et billets de loterie, pour n’en nommer que quelques-uns.


gravure du port de Vancouver

Coin no 516 intitulé « Shipping, Vancouver B.C. » (NCC 2013.29.438)



billet de 5 dollars de la Bank of Vancouver

Bank of Vancouver, billet de 5 dollars, 1910. Cette banque a ouvert ses portes en 1910 durant un boom économique dans la région. Elle les a fermées vers la fin de 1914, par suite du déclin des investissements survenu avant la Première Guerre mondiale. (NCC 1992.38.113)


En mai 2013, des employés du Musée de la Banque du Canada ont visité la BABN et ont pu sélectionner, pour la Collection nationale de monnaies, plus de 650 coins d’acier (petites plaques de métal gravées aussi appelées plaques en creux) et d’autres outils de production dont se servait l’entreprise pour préparer les plaques d’impression en taille-douce. Certains des coins choisis sont ornés de bordures, de guillochis et de chiffres gravés mécaniquement, mais le gros de la sélection se compose d’images de paysages et de gens gravées à la main, la plupart assez petites (environ 10 sur 7,5 cm). Ces images formaient l’essentiel du commerce de l’imprimeur.

À l’origine, c’est par le processus d’impression en taille-douce qu’on intégrait aux billets les éléments de sécurité. Les techniques d’impression commerciales ne pouvaient rendre exactement la texture de l’encre en relief transférée sous pression à partir de plaques d’acier gravées de motifs artistiques complexes.


gros plan d’un bûcheron représenté sur un coin

Gros plan du coin no 24. Intitulée « Jacking », l’image montre un homme au travail qui plante un crochet dans un rondin devant être tiré jusqu’à la scierie. (NCC 2013.29.18)



enveloppe sur laquelle figure une image imprimée d'un coin gravé

Les coins étaient rangés dans des enveloppes de papier épais sur lesquelles on inscrivait le numéro du coin et apposait une image imprimée de ce dernier : il n’était donc pas nécessaire d’ouvrir l’enveloppe pour en connaître le contenu. (NCC 2013.29.18)


Nous remercions BA International et sa société mère, Giesecke & Devrient, pour leur généreux don à la Collection nationale de monnaies. C’est fort apprécié. Non seulement ces outils préservent la trace de la BABN et des nombreux contrats gouvernementaux et commerciaux qu’elle a réalisés en temps de paix et d’adversité, mais ils témoignent de la beauté du travail d’orfèvre du graveur. Qui plus est, ils sont les vestiges d’une époque révolue qui nous donnent à voir une bribe de l’histoire du Canada.

coin gravé et billet qu’il a servi à produire

Coin no 134 intitulé « Forest Scene ». Ce billet a été émis par le ministère de l’Intérieur en 1876. Appelés « bons fonciers », ces instruments servaient à l’achat de terrains dans les régions nouvellement défrichées de l’Ouest du Canada. (NCC 2013.29.116) et (NCC 1977.180.1)

cliché représentant une moissonneuse tirée par des chevaux

Le coin no 482 représente un homme aux champs assis sur une moissonneuse-lieuse tirée par des chevaux. Conçue dans les années 1870, la moissonneuse-lieuse coupait le blé et liait les tiges en gerbes, ce qui permettait aux fermiers de consacrer du temps à d’autres activités. (NCC 2013.29.412)

billet de banque de 10 dollars

Northern Crown Bank, billet de 10 dollars, 1908. L’utilisation de cette vignette agricole sur le billet de banque souligne l’importance de ce secteur économique au début du XXe siècle au Canada. (NCC 1975.13.3)