Certificats d’actions de sociétés de construction et de compagnies de prêt et d’épargne

On retrouve aujourd’hui au sein du système financier canadien une diversité d’acteurs : des institutions telles que la Banque du Canada, les grandes banques et les caisses populaires, en passant par les marchés et les systèmes de paiement. Acteurs méconnus de ce système, les sociétés de construction, lesquelles ont donné naissance aux compagnies de prêt et d’épargne, étaient pourtant omniprésentes à une certaine époque. Ces entreprises accordaient des prêts garantis par hypothèque pour la construction ou l’achat de biens immobiliers. Elles offraient aussi des comptes d’épargne à leurs clients. Ces établissements dont la naissance dans l’Est du pays remonte aux années 1840 voient leur nombre s’accroître progressivement, si bien qu’en 1905, on en dénombre 84 répartis dans 5 provinces : la Colombie-Britannique, le Manitoba, l’Ontario, le Québec et la Nouvelle-Écosse. Avec les compagnies d’assurance et les sociétés de fiducie, ces entreprises dominent le marché des prêts hypothécaires jusqu’en 1954, année où les banques sont autorisées à offrir des crédits contre l’apport en garantie de biens immobiliers. Récemment, la Collection nationale de monnaies a eu la chance de pouvoir acquérir des certificats d’actions de trois de ces sociétés établies à Toronto.

Certificat

Certificat d’actions de la Freehold, Loan and Savings Co., Toronto, émis en 1881 : 17 actions valant 1 700 $ (NCC 2014.51.1)

Située au coin des rues Church et Court, puis Adelaïde et Victoria avant de s’installer sur Bay, la Freehold, Loan and Savings Company a commencé ses activités en 1859. En 1885, le capital social de cette société, qui avait aussi une succursale à Winnipeg, s’élève à 839 680 $. En 1900, elle fusionne avec plusieurs autres entreprises et la société issue de ces fusions prend le nom de Canada Permanent Mortgage Corporation.

Certificat

Certificat d’actions de la London & Canadian Loan & Agency Co. : 225 actions. « (…) quatorze pour cent de cette somme équivalant à quinze cent soixante-quinze dollars. (Traduction) » (NCC 2014.52.2)

La London & Canadian Loan & Agency Company a ouvert ses portes en 1873. Sise d’abord au 44, rue King, la société emménage ensuite sur la rue Bay. Son capital libéré, qui s’élevait à 560 000 $ en 1885, atteint la rondelette somme de 1 000 000 $ en 1901. Son président, l’homme d’affaires et politicien torontois sir W. P. Howland, est une figure marquante de l’époque. Il exercera les fonctions de ministre du Revenu intérieur durant les années 1867-1868 avant d’être nommé lieutenant-gouverneur de l’Ontario. En 1921, la société est rachetée par la Canada Permanent Mortgage Corporation.

Certificat

Certificat d’actions de la Union, Loan & Savings Co., Toronto, 1897 : 9 actions; 50 $ l’action. (NCC 2014.52.3)

La Union, Loan & Savings Company a été fondée en 1863. Durant les années 1870, son siège jouxtait le temple maçonnique sur la rue Toronto. Elle fusionne en 1900 avec la Building and Loan Association et prend alors le nom de Toronto Mortgage Company.