Avis de fermeture temporaire

Le Musée de la Banque du Canada demeure fermé en raison de la COVID-19. L’expérience que nous offrons est très interactive, et notre priorité absolue est la sécurité de notre personnel et de nos visiteurs. Nous avons très hâte de vous accueillir de nouveau lorsque nous pourrons rouvrir en toute sûreté.

Pour tout l’or des prospecteurs

Du 24 juin 2016 au 18 janvier 2018

À l’affiche au Musée canadien de l’histoire, Pour tout l’or des prospecteurs dévoilait un autre aspect de la ruée vers l’or du Klondike : les extravagances financières d’une économie florissante lancée sur les chapeaux de roue. On a pu découvrir qui, des opportunistes, des entrepreneurs et des prospecteurs, empochait réellement l’argent lors de la dernière grande ruée vers l’or. On a pu en profiter pour jeter un coup d’œil aux divers objets de notre collection datant de l’époque glorieuse du Klondike et de Dawson City.

L’or du Klondike : des pelles et des pioches?

En 1897 et 1898, les dizaines de milliers d’hommes et de femmes qui peinaient à traverser des cols de montagne et à descendre la rivière Yukon jusqu’à Dawson City n’avaient qu’une chose en tête : l’or. Toutefois, ces aventuriers n’étaient pas tous des prospecteurs.

Le Musée de la Banque du Canada a présenté Pour tout l’or des prospecteurs, une exposition sur une économie florissante faite d’extravagances financières, de rêves brisés et de banques pour le moins particulières. Un magnifique diorama détaillé représentant les immeubles originaux de Dawson dévoilait les vrais profits de cette métropole frontalière sans foi ni loi. En cours de route, on a aussi découvert des billets de banque associés à la ruée vers l’or, des jetons permettant de satisfaire de nombreux vices et, bien sûr, une authentique pépite faite du métal précieux qui fait rêver.

Galerie de photos

diorama de bâtiments de style « boomtown »

Des images d’archives de véritables immeubles de cette époque ont inspiré la conception de magnifiques reproductions.

maquette d’un bâtiment dont la devanture s’ouvre comme des portes

Surprise! Il suffisait d’appuyer sur un bouton pour voir s’ouvrir les immeubles et lire les descriptions.

pièces et jetons sous le diorama

Les artéfacts se trouvaient sous la « route » du diorama. On a vu ici quelques jetons et un chèque datant des années fastes de Dawson.

maquette d’un bâtiment de style « boomtown »

Le Monte Carlo, authentique saloon du Klondike, existe toujours aujourd’hui, mais dans un immeuble différent. À l’apogée de la ruée vers l’or, Dawson a subi plusieurs incendies.

maquette d’un bâtiment de style « boomtown », ouverte pour révéler du texte

Derrière la façade du Monte Carlo : l’incroyable histoire du coût de la vie pendant la ruée vers l’or du Klondike.

maquette d’un bâtiment de style « boomtown »

La Bank of British North America : première Banque du Klondike, qui ne connaîtra toutefois jamais le succès de la Banque Canadienne de Commerce.

pépite d’or et billets de banque sous le diorama

Une authentique pépite d’or, bien sûr, et des billets de banque personnalisés pour utilisation à Dawson City pendant la ruée vers l’or.

diorama de bâtiments de style « boomtown »

Le Opera House était une reproduction fidèle de l’immeuble original, aujourd’hui le théâtre Palace Grand.

maquette d’un bâtiment en bois rond

L’immeuble de la première succursale de la Banque Canadienne de Commerce (aujourd’hui la CIBC), bâti en 1898, n’était qu’une petite construction en bois rond de deux étages.

détail du balcon d’une maquette de bâtiment

Il a valu la peine de s’attarder aux superbes détails du diorama. Cette reproduction s’inspirait directement du Yukon Hotel.

vitrine d’exposition avec diorama d’une rue bordée de bâtiments de style « boomtown »

Les boutons permettant d’ouvrir les portes étaient en forme de minuscules batées de prospecteurs, et les panneaux extérieurs racontaient aux visiteurs l’aventure des services bancaires au Klondike.

30, rue Bank
Ottawa (ON)
K1A 0G9, CANADA
613 782-8914