tools-wench

Avis de fermeture temporaire

Comme mesure préventive pour protéger ses visiteurs et ses employés contre toute exposition à la COVID-19, le Musée de la Banque du Canada ferme temporairement ses portes et a annulé tous ses programmes publics.

Chance et croyances

Jusqu'au 1er novembre 2020

Découvrez les rites, cérémonies et superstitions que nous réservons à l’argent, ainsi que les origines surprenantes de certaines traditions bien connues.

L’argent, pas seulement pour dépenser!

Depuis plus de 2 500 ans, l’argent nous sert de moyen d’échange; il traduit temps et travail en biens et services. Important pour notre bien-être et notre sécurité, il tient un si grand rôle dans notre quotidien qu’il s’insère dans nos traditions culturelles.

L’exposition Chance et croyances est une vitrine sur plus de 80 objets inusités et fascinants qui racontent l’histoire des vertus prêtées à l’argent : porte-bonheur, protecteur, guérisseur, gage d’affection, offrande aux défunts pour une bonne vie après la mort... Bref, vous verrez que l’argent est bien plus qu’un mode de paiement!

« Vous ne l’emporterez pas avec vous. »

valise en papier contenant des imitations de billets de banque, de cartes de crédit et de chèques

Aux funérailles, on fait brûler des offrandes en papier imitant des articles de luxe pour que les ancêtres puissent faire la belle vie dans le monde des esprits. Cette fausse valise Louis Vuitton remplie de liasses de billets, de lingots d’or et de cartes-cadeaux est la preuve que rien n’est trop beau pour rendre hommage à ses aïeux. Valise, offrande en papier, Taïwan, NCC 2019.18.1

La monnaie des morts

En Asie de l’Est, les traditions bouddhistes et taoïstes voulant qu’on brûle de faux billets de banque aux funérailles et festivals sont répandues. Mais, on ne s’arrête plus aux billets : on lance maintenant aux flammes des versions papier miniatures de yachts, de voitures de luxe, de téléphones intelligents et même de maisons. La fumée porte les offrandes jusqu’aux défunts pour qu’ils s’en servent dans l’autre monde. Cette « monnaie des morts » acquitte leurs dettes envers les dieux pour faciliter leur passage vers l’au-delà et accroître leurs chances de se réincarner, soit de renaître sur Terre dans un nouveau corps.

Des billets funéraires brûlent dans un incinérateur prévu à cette fin dans une rue de Taïwan.

« Un penny ramassé te portera chance toute la journée. »

pièce canadienne de un cent dans un support en forme de fer à cheval
pièce canadienne de un cent dans un support en forme de fer à cheval

On trouvait dans les commerces des sous porte-bonheur enchâssés dans un support décoré de symboles de chance et de vœux de bonne fortune. Celui-ci indique : « Gardez-moi et vous ne serez jamais sans le sou. » On ne pourrait pas mieux dire. 1 cent, Canada, 1950, NCC 1966.160.2585

Les sous porte-bonheur

Anciennement, le métal était vu comme un cadeau des dieux pour nous protéger du mal. Dans bien des cultures, tomber sur une pièce de monnaie, même si ce n’est qu’un sou, est un heureux hasard. Mais attention : ramasser une pièce côté pile attire le malheur; il faut la retourner côté face pour que la chance sourie au prochain qui la trouve.


Les jetons d’amour

Les jetons d’amour sont des pièces de monnaie dont on a poli un côté pour y graver des mots doux ou le nom d’un être cher. Traditionnellement, les hommes les offraient à leur bien-aimée, mais famille et amis pouvaient également s’en échanger. Ce type de jeton comprend aussi des pièces transformées pour servir de souvenirs ou de pièces commémoratives. Apparus en Angleterre au 16e siècle, c’est en Amérique du Nord, entre la fin du 19e siècle et le début du 20e siècle, qu’ils ont connu un pic de popularité.

jeton sur lequel le nom de batailles de la Première Guerre mondiale a été gravé à la main

Canada, 1919, NCC 1972.49.6

jeton gravé à la main qui indique les détails d’un naufrage

Canada, 1853, NCC 1971.29.5

jeton orné d’un phare gravé à la main

Canada, 19e siècle, NCC 1970.29.10

jeton orné d’un homme qui fume gravé à la main

Canada, 1920, NCC 1977.22.7

jeton orné du nom « Alice » gravé à la main

Canada, fin du 19e siècle, NCC 1972.250.1

jeton orné d’un motif floral gravé à la main

Canada, 19e siècle, NCC 1965.138.4

« Quelque chose de vieux, quelque chose de neuf, quelque chose d’emprunté, quelque chose de bleu, et un sixpence d’argemt dans sa chaussure. »

jeton orné d’une couronne et d’initiales
jeton orné du roi George VI

Après la Seconde Guerre mondiale, il était devenu trop cher de frapper des pièces de faible valeur en argent. C’est pourquoi les sixpence d’après 1946 étaient en alliage de cuivre et de nickel. Sixpence, roi George VI, Royaume-Uni, 1946 NCC 2222.2012.102

Le sixpence porte-bonheur

En Angleterre, la coutume veut qu’on place une pièce de six pence en argent dans la chaussure de la mariée pour lui garantir un mariage prospère et heureux. Une autre tradition consiste à incorporer une pièce de six pence dans la préparation du plum-pudding, un dessert de Noël, pour porter chance à celui qui mettra la dent dessus… tant qu’il ne l’avale pas! Le sixpence britannique a été produit pendant 400 ans avant d’être remplacé par la pièce de cinq pence en 1968. Toutefois, la Monnaie royale britannique frappe encore un sixpence d’argent… purement pour la chance.


pièce d’or percée, ornée d’une image de saint Michel tuant un dragon côté face
pièce d’or percée, ornée d’un navire côté pile

Cette pièce était probablement portée comme amulette guérisseuse que le roi aurait pu lui-même passer au cou du malade. 10 shillings, ange, Charles Ier, Angleterre, 1604-1619, NCC 2019.6.1

Les pièces du toucher royal

Les pièces du toucher royal étaient des pièces de monnaie touchées par un roi ou une reine qui avait, croyait-on, le don divin de guérir d’un simple contact des mains. Pour que s’exerce le pouvoir de guérison du monarque, on appuyait ces pièces contre les plaies des malades atteints d’écrouelles, une forme de tuberculose, également appelée « mal royal », qui cause des enflures au cou et des éruptions cutanées. Comme les symptômes allaient et venaient, les pièces pouvaient sembler avoir un pouvoir de guérison.

À vous la parole!

L’argent a-t-il une place dans vos traditions, croyances et coutumes familiales ou culturelles? Racontez-nous votre histoire sur les réseaux sociaux en utilisant le mot-clic #ChanceEtCroyances :

30, rue Bank
Ottawa (ON)
K1A 0G9, CANADA
613 782-8914