Du 26 juin 2015 au 24 juin 2016

L’exposition, qui tourne autour de l’une de ces banques fantômes, inclut des tableaux évocateurs montrant des reconstitutions historiques, ainsi qu’une panoplie d’artéfacts marquants qui témoignent de leur siècle. Parmi ceux-ci, mentionnons des billets authentiques et frauduleux, des pièces d’or et d’argent, une plaque d’impression, et même un document servant à aider les gens à déterminer quelles banques étaient dignes de confiance, et desquelles ils devaient se méfier. Ensemble, ces objets fournissent un riche portrait de l’économie précaire de l’année 1837 et des vies des Canadiens et Canadiennes qui ont connu cette période turbulente.