Les plans commencent à prendre forme

Voices from the Engraver / La gravure : un art à découvrir

En ce début d’année, la conception de notre prochaine exposition progresse comme prévu. La gravure : un art à découvrir est la deuxième d’une série d’expositions itinérantes qui nous permettront de garder, au sens figuré, nos portes ouvertes au public pendant la durée des travaux de rénovation qui, au sens propre, nous obligent à les tenir fermées. Il s’agit du premier grand projet auquel s’attaque notre équipe récemment constituée. C’est d’ailleurs peut-être parce que nous travaillons ensemble depuis si peu de temps que nous avons l’impression de faire un pas en arrière chaque fois que nous faisons deux pas en avant. Cependant, tout ce va-et-vient n’est pas dénué d’intérêt : chaque pas en arrière nous permet d’apprendre de précieuses leçons. Quant aux pas en avant… Ai-je vraiment besoin d’en dire plus? Tout cela est bien emballant.

La gravure : un art à découvrir met en valeur l’aspect artistique des billets de banque et des timbres postaux canadiens. Peu nombreux sont ceux d’entre nous qui prennent le temps de scruter de près ces objets courants dans leur vie de tous les jours. Toutefois, si nous y portons la moindre attention, nous constatons à quel point ils sont esthétiques. Ce sont de véritables chefs-d’œuvre miniatures dont chaque centimètre carré regorge de détails fascinants.

Axée sur le travail du graveur (l’artiste qui trace l’image à reproduire sur une plaque d’impression en métal), l’exposition nous révèle les processus, les techniques et les éléments visuels qui servent à créer nos billets de banque et nos timbres. Aux alentours des principaux panneaux de l’exposition, de petites stations complémentaires présenteront de l’information sur des billets et des timbres particuliers, les personnages qui y figurent ou des concepts qui n’ont pas été retenus.

La planification d’une exposition débute bien souvent dans une atmosphère de joyeux chaos où les idées et les concepts fusent de toutes parts. Au fil du temps, des thèmes précis et une structure commencent à se dessiner, et il devient dès lors possible d’élaborer le cadre dans lequel les idées et les messages essentiels seront mis en valeur. Puis un beau jour, on constate qu’on a choisi les artéfacts vedettes, qu’on est prêt à rédiger du contenu, que les graphistes commencent à esquisser des plans… et on se demande comment on a fait pour en arriver là!

Voilà donc le point où nous en sommes. Les meilleures idées peuvent désormais germer et s’épanouir. Nous nous apprêtons à prendre notre élan et à donner une forme concrète aux produits de notre imagination. Alors, qu’avons-nous appris du monde de la gravure jusqu’à maintenant? C’est ce que vous découvrirez dans notre prochain billet!