Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans jamais oser le demander

Commençons par un peu d’histoire. Sans la Collection nationale de monnaies, le Musée de la Banque du Canada n’existerait pas. D’abord modeste, la collection constituée par la Banque à la fin des années 1950 reçoit un nouveau mandat en 1962 : réunir l’assortiment le plus complet possible de pièces de monnaie, de jetons et de billets canadiens. Tour à tour, plusieurs conservateurs ont relevé ce défi en achetant des articles à l’unité ou en faisant l’acquisition d’importantes collections privées et d’objets de Bibliothèque et Archives Canada. Au fil des ans, les conservateurs ont ajouté à la collection des milliers d’exemples de monnaies étrangères et d’objets ayant servi de moyen d’échange qui datent de toutes les époques de l’histoire de l’humanité. La collection rassemble également des objets utilisés pour la production et l’entreposage de la monnaie ainsi que des instruments de mesure et de comptabilité. Désignée officiellement « Collection nationale de monnaies » en 1977, elle compte aujourd’hui plus de 110 000 objets et continue de grossir, l’équipe qui en est responsable s’attachant tout particulièrement à enrichir ce qui constitue la plus importante collection de monnaie canadienne et de matériel ayant servi à sa production.

Au début des années 1970, on profite de la construction du complexe du siège de la Banque du Canada, conçu par Arthur Erickson, pour aménager un espace consacré à la présentation et à l’interprétation de cette vaste collection. S’étendant sur une superficie d’environ 480 mètres carrés où sont exposés plus de 9 000 pièces de monnaie, billets de banque, jetons, plaques d’impression et articles numismatiques, le Musée de la monnaie accueille ses premiers visiteurs en décembre 1980. Construit dans l’ancien hall bancaire de l’immeuble d’origine érigé en 1937, il s’ouvre sur le magnifique jardin intérieur, du côté de la rue Sparks. Pendant plus de trente ans, le Musée a joué un rôle de premier plan en faisant connaître l’histoire numismatique et économique du pays par le truchement de ses expositions permanentes et temporaires ainsi que de ses programmes pédagogiques.

Tournons-nous maintenant vers l’avenir. La modernisation du complexe du siège nous fournit l’occasion de réinventer le Musée. Rebaptisé Musée de la Banque du Canada, il s’est donné un mandat, une mission et une vision renouvelés. En 2017, il disposera d’ailleurs d’installations de pointe flambant neuves. Conjuguant technologies, créativité et innovation, nos planificateurs nous préparent un musée et un centre des visiteurs amusants, fascinants et immersifs. Son objectif : devenir le lieu où les Canadiens découvriront les activités de la Banque du Canada à partir de leur propre expérience de l’économie au quotidien, et offrir de nouvelles expositions passionnantes de la Collection nationale de monnaies, qui combinent objets et présentations numériques.

Mandat, mission et vision du Musée de la Banque du Canada

Mandat

Offrir aux Canadiens un espace public qui les incite à mieux connaître les politiques et les fonctions de la Banque du Canada et leur explique le rôle de l’institution dans l’économie canadienne, ainsi qu’entretenir et enrichir la Collection nationale de monnaies.

Mission

Trouver des façons créatives de sensibiliser les Canadiens au travail de la Banque du Canada en démystifiant les principales fonctions de l’institution et en interprétant le patrimoine numismatique du Canada, ainsi que permettre l’accès à la Collection nationale de monnaies.

Vision

Être un musée de renommée mondiale qui met en valeur le travail de la Banque du Canada et imagine un avenir où les Canadiens pourront comprendre et apprécier le patrimoine économique de leur pays.