Barbie Expo

poupées dans une vitrine

Barbie, reine du bal, parée pour le prince charmant.

Montréal est une ville pleine de surprises! Pendant une séance de lèche-vitrine en janvier dernier, mon mari et moi-même sommes tombés par hasard sur l’Expo Barbie. Décrite comme étant la plus importante dans le monde, cette exposition Barbie présente plus de 1 000 poupées habillées par les plus grands créateurs : Versace, Vera Wang, Christian Dior et des dizaines d’autres, dont Bob Mackie qui signe 28 modèles. Mais ce n’est pas tout! En un seul endroit, on peut se retrouver nez à nez avec Farrah Fawcett, Grace Kelly, Audrey Hepburn, Beyoncé et Barbara Eden (de la populaire série Jinny), toutes en format poupée Barbie, bien entendu. Pour réussir ce tour de force, il a fallu la contribution de centaines de collectionneurs et de créateurs du monde entier, qui ont fait don de leurs figurines uniques.

poupées dans un diorama représentant une scène de rue

Barbie à New York.

poupées inspirées du Magicien d’Oz

“Toto, j’ai l’impression que nous ne sommes plus au Kansas.”

Lors de ma visite, j’ai vécu un moment d’émerveillement et de profonde stupéfaction : à perte de vue, dans de longues vitrines, on pouvait admirer la même poupée dans des costumes et situations variés. La plupart des visiteurs adoraient admirer les poupées et se souvenir de la mode ou du film qu’elles incarnent. Cependant, l’enthousiasme n’était pas partagé par tous : deux garçons d’environ 12 ans regardaient sans cesse par-dessus leur épaule pour s’assurer qu’aucun de leurs copains ne les surprenait en flagrant délit.

Malgré cette overdose de Barbie, il était assez intéressant de voir le résultat de tout le travail accompli pour chaque ensemble. Certaines poupées représentaient fidèlement la célébrité à l’honneur, mais d’autres, moins. Par exemple, la tête de la poupée à l’effigie de Farah Fawcett était disproportionnée par rapport au corps, mais elle prenait néanmoins la même pose que l’actrice sur la fameuse affiche des années 1970.

poupée en costume de sorcière

Qui a dit que Barbie était toujours gentille? La voici en Méchante Sorcière de l’Ouest.

poupée en costume de papillon

Bob Mackie signe ici un magnifique costume de papillon pour Barbie.

poupée en costume traditionnel ndébélé

Barbie a du style dans toutes les cultures.

J’ai aimé voir le « King » faisant la sérénade à ses admiratrices du haut de son balcon, de même que les poupées inspirées de Star Trek, sans oublier Mary Poppins et Bert, fin prêts pour un pique-nique au parc. En fait, toutes ces innombrables Barbie semblant être heureuses de leur sort. Il y a même un défilé de mode – commenté par Barbie elle-même – auquel prennent part des dizaines de ses clones vêtus de leurs plus beaux atours.

poupées dans un diorama représentant un défilé de mode

Assistez à un défilé de mode – commenté par Barbie elle-même – auquel prennent part des dizaines de ses clones.

Le musée se trouve aux Cours Mont-Royal, le spectaculaire complexe commercial et domiciliaire occupant l’immeuble de l’ancien hôtel Mont-Royal au 1455, rue Peel (entre les rues Sainte-Catherine et de Maisonneuve). L’entrée est gratuite, mais on demande aux visiteurs de faire un don à la Fondation Fais-Un-Voeu Québec.