« Quand une porte se ferme, une autre s’ouvre » : nous connaissons presque tous cette citation célèbre d’Alexander Graham Bell. Cependant, nous oublions souvent qu’elle comporte une deuxième partie : « Mais nous regardons souvent si longtemps et avec tant de regrets la porte fermée que nous ne voyons pas celles qui s’ouvrent pour nous. »

Je ne vous mentirai pas : il ne sera pas facile de cesser de regarder longtemps et avec regret nos portes fermées. Après tout, le Musée de la monnaie fait partie intégrante de la Banque depuis plus de trente ans, et sa fermeture nous a demandé de faire bien des adieux, pas seulement aux locaux physiques et à une époque désormais révolue, mais aussi à de bons amis. Néanmoins, lorsque je porte mon regard du côté des portes qui s’ouvrent, je peux difficilement réprimer l’enthousiasme que je ressens à la perspective de tout ce qui nous attend. L’équipe du Musée s’apprête à traverser un océan de changements, et ce blogue vise à vous faire plonger dans l’aventure à nos côtés.

Voilà où nous en sommes : nous serons sans domicile fixe jusqu’en 2016. Pour composer avec cette réalité, nous avons mis au point une stratégie afin de tirer le meilleur des prochaines années.

Nous avons établi trois grandes priorités :

  • diffuser le message de la Banque auprès des Canadiens au moyen d’une série d’expositions itinérantes,
  • améliorer notre présence en ligne,
  • créer un nouveau Musée, repensé et élargi, que nous dévoilerons au moment où le siège de la Banque rouvrira ses portes.

Plus précisément, voici ce que nous allons faire :

Au cours des prochaines années, le Musée produira une série d’expositions itinérantes qui voyageront aux quatre coins du Canada. Nous comptons en créer au moins une nouvelle par année. En parallèle, nous monterons de petites expositions sur des thèmes connexes, destinées à des sites qui ne sont pas des musées, comme des centres commerciaux et des bibliothèques, partout au pays.

Nous allons aussi nous pencher sérieusement sur l’actualisation du site Web du Musée, afin de l’adapter au 21e siècle. D’ici l’été 2014, nous visons une présence en ligne renouvelée, interactive, branchée sur les médias sociaux et on ne peut plus attrayante.

Finalement, nous allons travailler comme des fous sur les plans des locaux élargis, qui, dans pas si longtemps, constitueront notre nouvelle maison : un Musée de la Banque du Canada, repensé de A à Z, conçu selon les pratiques exemplaires du domaine de la muséologie.

Gardez ce blogue à l’œil et vous verrez, en même temps que nous, s’ouvrir une à une les portes de notre nouveau Musée.